Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Publié par Running Club le Croisic

Quelques mots de retour de notre participation au trail des Volcans en Auvergne samedi 27 mai.

Départ matinal à 9 heures pour les 13km, 26km et 46km de Saint-Ours les Roches (alt. 815m) dans le Puy-de-Dôme. Mais moins matinal que pour les endurcis qui se sont inscrits sur l’ultratrail de 100km et sont partis dès 4h du matin. Rappel de la température la veille 29°C. Aujourd’hui deux ou trois de plus annoncés…

Au programme pour nous, sur le 26km (750m D+), trois ascensions d’anciens volcans, bien sûr suivies de trois descentes. Au briefing, on nous annonce : « Parcours sans difficulté notoire. » Alors on se dit qu’est-ce qu’on est venu faire ici. En fait, cela voulait dire : pas besoin de cordes, ni d’équipements spéciaux. Les difficultés d’ailleurs ne tardent guère à apparaitre. Dès le milieu de la première montée en sous-bois, l’allure ralentit sérieusement et au choix, marcher à grands pas ou trottiner, cela va aussi vite ou aussi lentement. Arrivée sur le sommet du Puy de la Louchardière (alt. 1199m) Première descente à fond la caisse. La seconde montée vers les Puys de la Jume (alt. 1100m) et de la Coquille qui se touchent est plus longue, l’altitude semble plus élevée, alors qu’il n’en est rien. Nos réserves d’eau s’épuisent. La course doit se faire en autonomie. Le seul point d’eau prévu est à 8km de l’arrivée après la dernière descente. Pascal est parti devant, car avec mes chaussures de running sans crampon, c’est la galère dans les descentes.

La troisième montée vers les Puy Chopine et des Gouttes est terrible, cela n’est pas un kilomètre vertical, mais cela y ressemble, directement à travers les lignes des courbes de niveau isométriques, au plus court ! La récompense est au sommet.

André

 

Le R2C en Auvergne
Le R2C en Auvergne
Le R2C en Auvergne
Le R2C en Auvergne

Commenter cet article