Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Publié par Running Club le Croisic

-cid_image003_png-01CEC931.pngUne semaine après les 10 kilomètres de Paris, les coureurs se sont de nouveau réunis ce dimanche à l'occasion de la 35e édition des 20 kilomètres de Paris. Au total, 23 864 personnes, hommes et femmes, ont participé à l'événement.

Cette année, la course portait sur le thème de "Sport-santé" pour contribuer à promouvoir les bienfaits de la pratique du sport, facteur essentiel du bien-être physique et mental. Découvrez le gagnant et les résultats de cette édition.

Une délégation parisienne féminine du R2C était présente sur le 20 km.

Voici les impressions de Laure.

Depuis plusieurs mois, nous avions ça en tête participer avec Mylène à son premier 20 kms, avec plan d’entrainement à l’appui. Cet été nous avions enchainé les sorties en bordure de côtes.

Quelques jours avant le départ, le verdict tombe pour Mylène : douleur persistante au genou gauche à chaque entrainement, j’en déduis que le bitume parisien est plus traumatisant pour les articulations que le chemin côtier du Croisic, à  quand les 20 kms du Croisic cela nous conviendrait beaucoup mieux J.

Du coup, c’est un peu moins motivée que je prends la ligne de départ en ce dimanche 13 octobre pour cette 35ème édition au pied de la Tour Eiffel … mais pas tout à fait seule quand même car 23865 participants m’accompagnent !

Le premier départ est à 10 heures puis d’autres suivent par vagues successives, ce sera celle de 10h30 pour moi et je pars avec Christel (une collègue de Mylène) qui démarre avec un très bon rythme. Nous nous suivons sans nous quitter des yeux et nous slalomons dans le bois de Boulogne et les belles avenues de la Capitale, le temps est idéal pour courir : frais avec de belles éclaircies mieux que l’année dernière où les baskets ressemblaient à des péniches en fin de parcours !

 

1er ravitaillement sans arrêt au 5ème km, le 2ème aux 10 kms, Christel n’est pas décidée à s’arrêter, moi si ;  un peu de plus de carburant est nécessaire pour repartir, nous nous séparons, reste à entamer la seconde partie que sont les quais de Seine, l’ambiance est là, de nombreux groupes nous accompagnent sur le parcours, les coachs motivent leurs troupes « pas la peine d’accélérer dans les descentes, ça ne sert à rien, conservez le même rythme ! », aux 16 kms les jambes semblent plus lourdes reste le passage des fameux souterrains, les gens sont plus nombreux et nous acclament à notre passage, on sent que la fin est proche, au 19 kms je relève la tète pour essayer d’apercevoir mon fan club normalement ils doivent se trouver au 19,5 kms , pas vu je continue et essaye d’accélérer pour les photographes J  Mission accomplie 1h49 mieux que l’année dernière (1h55) !

 

Laure

Commenter cet article