Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La course des jonchères

Inscriptions en ligne

 

 

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Publié par Running Club le Croisic

Je manquais de motivation depuis quelque temps, d’ailleurs ce lundi soir, j’avais prévu d’aller courir, mais non pas envie.
Lundi soir, en rentrant chez moi, un mail de Yanoo (effinov) m’indique j’ai gagné un dossard pour une des courses fin juin. J’ai opté (j’attends la confirmation) pour le trail 56, et comme l’indique son nom, est un trail de 56 kms se déroulant fin juin entre Port Navallo et Vannes.
Donc la motivation est revenue comme par magie et j’ai du commencé à me programmer un plan rapide.
 
Samedi matin avait lieu l’inauguration de l’hypodrome de PORNICHET et dans ce cadre était organisé un open jogging; je m’y suis rendu et accomplit 8 tours pour un total de 15 Kms.
Et ce même jour à 18H00 je me suis rendu à TREFFLEAN pour faire un trail de 25 kms (la treffleanaise) dans le cadre de ma préparation. Je voulais travailler sur la fatigue et avec mon footing du matin, rien de mieux
 
Equipé de camel-bag rempli de 1.5 litres de sirop de grenadine, deux pompotes pour le ravito, je prends le départ du 25 kms en fin d’après midi. Nous sommes une centaine sur cette distance et je me cale dès le début a environ 11 km/h, un peu plus rapide que ma vitesse spécifique mais le départ est en descente et le parcours plutôt roulant. Je suis parti avec mes chaussures de courses normales et durant tout le trajet, aucune glissade.
Je suis parti dans le fond du peloton, et j’ai réussi à être régulier et j’ai du me freiner pour ne pas accélérer sur les parties roulantes, mais j’ai toujours du mal dès que ça monte. Il va falloir que je m’entraine pour être plus performant. Je continue mon chemin et je remonte quelques concurrents sans doute partis trop vite; il y aura 3 ravitaillements mais je ne m’arreterais qu’au dernier pour m’alimenter.
Nous sommes au 18ème kilomètre et je vais réussir à accélérer malgré tout, même si les jambes sont un peu dures et je vais remonter encore quelques coureurs.
Je vais finir en 2H20 pour 24.5 kms à ma montre et dans le 2ème tiers du classement. Le bilan est plutôt bon, j’ai réussi à faire une grosse semaine d’entrainement (85 kms) sans grosse réelle fatigue. Il me reste seulement 3 semaines avant le trail de 56 kms donc je dois enchainer
D’ailleurs dimanche prochain, je serais au trail de GUICHEN (34 kms).
Noël

Commenter cet article