Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Publié par Running Club le Croisic

bandeau-marathon-de-la-Rochelle-2012.pngP1020397--2-.jpgLe 25 novembre 2012, six mille deux cents coureurs ont pris le départ de la vingt-deuxième édition du Marathon de la Rochelle à l’assaut des 42.195 kilomètres les plus roulants de France, l'un des événements sportifs majeurs de l'automne en Charente Maritime.

Comme le définissait son président fondateur Serge VIGOT (décédé en 2005), le marathon de La Rochelle se veut avant tout populaire, convivial et festif. C'est un parcours plat en centre ville, traversant les parcs, et dont le circuit roule en deux boucles, permettant aux spectateurs de voir les athlètes passer à plusieurs reprises.

Lors de la 21e édition, John Komen bat le record de la course en 2 h 07 min 13 s.

Cette année les kenyans sont à nouveau à l'honneur. Chentan Bushendich, 21 ans, s'impose en moins de 2 h 09 min 09 s.

Il réalise le deuxième meilleur temps de la compétition en devançant l'ancien record de Haja Haile (2h 09 min 44s). Il est désormais le troisième athlète à être passé sous la barre des 2h 10 min.

Chez les féminines, la dauphine 2011 devient la reine 2012. L'’Éthiopienne Zerfe Boku s'impose en 2h 32min 59s en devançant la Kényane Joyce Kandie et la Britannique Shona Crombiehicks.

Les résultats des deux adhérents du Running Club Croisicais : William et Julien Jiffrelot

résultat marathon de la Rochelle Julien et William Jiffrel

Un petit mot de Julien :

"Pour notre petit retour sur le marathon de la Rochelle, parcours très sympa, pour moi je trouve que faire 2 fois la boucle c'est dur. Le temps était idéal, pas de vent, pas de pluie un beau temps.
Mon père est content d'avoir réussi à finir son premier marathon, moi je suis déçu, je voulais faire entre 3h35 et 3h40.
Je ferais mieux au prochain, enfin je l'espère"

 

 

Les résultats du marathon de la Rochelle 2012

Commenter cet article

Geoffrey Bénigué 28/11/2012 09:10

Merci Julien d'avoir avec ton père porté les couleurs du Croisic jusqu'à la ligne d'arrivée ! C'est déja très beau...